Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire du quartier : Jean-Pierre BLANCHARD

Gravure du 19e siécle, collection particulière

 

Cet article a été rédigé pendant l'année scolaire 2018-2019 par un groupe d'élèves de 5éme et 4éme du collège Émile Zola qui ont participé à un club hebdomadaire animé par l'association "Le Busca, notre quartier", sur la biographie de Jean-Pierre Blanchard, premier homme à traverser la Manche par les airs en ballon à hydrogène au XVIIIe siècle.

Ce travail a permis d’aborder plusieurs notions dans des domaines très variés de la mythologie grecque aux inventions technologiques du 18e siècle et d'écrire aux maires des Andelys (Eure)  et de Toulouse pour obtenir des informations.

 

Nous allons vous présenter Jean-Pierre Blanchard, un aéronaute français.

Ce nom vous dit quelque chose, non ?

La rue de notre collège porte son nom.

Mais qui est-il ? Qu’a-t-il fait ? Qu’a-t-il inventé ?

Jean-Pierre Blanchard naît le 4 juillet 1753 au Petit-Andely (Eure). Il meurt le 7 mars 1809 à Paris, à 55 ans, suite à un AVC.

Il épouse Victoire LEBRUN le 16 juin 1774 avec laquelle il a 5 enfants (4 filles mortes en bas âge et un garçon mort accidentellement à 17 ans) . Il devient veuf en 1797.

Il se remarie avec Marie Madeleine Sophie ARMANT. Il passe le reste de sa vie avec elle.

Comment s’est passé la vie de cette dernière ?

Elle naît le 26 mars 1778 à Yves (Charente Maritime). Elle aussi, aéronaute française, Sophie est nommée ministre en 1804 par Napoléon Bonaparte. On dit alors qu'elle aurait envisagé des plans pour mener une invasion de l'Europe en ballons.

Elle meurt le 6 juillet 1819 à Paris lors de sa 66ème ascension en allumant des feux d’artifice mais l’opération s’est mal déroulée et son ballon a pris feu.

Inventions de jeunesse

Jean Pierre Blanchard est devenu inventeur dès son plus jeune âge.

À 12 ans, il invente un piège à rats.

À 16 ans, il invente une voiture sans traction animale (sans être tirée par des animaux) pour aller des Andelys à Rouen.

À 26 ans, il invente une machine hydraulique pur faire monter l’eau de la Seine à Château-Gaillard à 133 m au-dessus du fleuve.

Son idée: voler comme les oiseaux

BNF - FRBNF41512406

A partir de 29 ans, Jean-Pierre Blanchard a une idée qui deviendra ensuite son obsession_: pouvoir se déplacer en l’air.

Puis, tout s’enchaîne. A partir de 1781, il tente de créer un vaisseau volant mais échoue à cause du poids de la machine.

Deux ans plus tard, les frères Montgolfier réussissent à faire voler un ballon à air chaud et renouvellent l'expérience avec un pilote à bord le 20 novembre 1783.

Ballon à hydrogène

Hum… C’est une bonne idée. Mais pourquoi faire comme les autres ? Le 2 mars 1784 Jean-Pierre BLANCHARD décolle du champ de Mars à Paris pour ne parcourir que quelques kilomètres seulement avec sa nouvelle invention : un ballon gonflé à l’hydrogène équipé d’un gouvernail et d’un propulseur à rames pas très efficace. Puis, il renouvelle plusieurs fois l’expérience à Rouen.

Il part pour l'Angleterre le 14 août et fait la connaissance du Dr Jefferies, médecin américain qui devient son mécène. Il fait plusieurs ascensions en sa compagnie.

Traversée de la Manche

C’est le 7 janvier 1785 qu’il traverse la Manche en ballon avec son acolyte. Ils partent du château de Douvres et atterrissent à Guignes ( près de Calais ) environ 2h15 après. Et c’est un succès. Cela malgré une petite complication : la nacelle est trop chargée. Ils s’allègent et jettent par-dessus-bord une grande partie du contenu de la nacelle ( le gouvernail, les bouteilles, les vêtements…). 

C’est grâce à cette traversée qu’il devient un célèbre aérostier professionnel et réalise une véritable tournée dans plusieurs villes européennes de 1785 à 1792 en ballon à hydrogène et en montgolfière.

En juin de cette même année, il exécute une ascension avec lâcher d’un parachute auquel était attaché un chien.

Son voyage aux USA

La révolution de 1789 l’éloigne de France, il part donc en Amérique en 1793, accueilli par Washington. Il y reste 5 ans et demi.

60ème et dernière ascension

En février 1808, au cours de sa 60ème ascension en montgolfière, il est victime d’apoplexie (aujourd’hui appelé AVC ). Il ne peut donc pas continuer à diriger son ballon et tombe de 20 mètres. Il est alors tout de suite pris en charge et reçut les meilleurs soins possibles. Il revient en France et meurt à Paris le 7 mars 1809 en succombant à ses blessures, à 56 ans.

Conclusion

Voilà, vous savez maintenant qui était ce fameux aéronaute aux inventions multiples et quelles ont été ses ascensions les plus connues, en particulier la traversée de la manche en ballon. On peut dire que Jean-Pierre BLANCHARD a accompli des choses exceptionnelles aussi bien pour son époque que pour l’histoire et pour sa gloire personnelle.

Beaucoup des informations sur la vie de jean-Pierre BLANCHARD proviennent du livre écrit par les descendants de l'aéronaute.

Jean-Pierre et Sophie BLANCHARD

UNE VIE EN BALLON

par Benoit et Aude BLANCHARD

auto-édition (mars 2016)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article