Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le journal "Le Busca, notre quartier" numéro 8 - Eté - Automne 2020

Le journal "Le Busca, notre quartier" numéro 8 est paru. Vous pouvez lire une version numérique ici.

Il est diffusé depuis fin septembre dans les boites aux lettres accessibles et chez les commerçants du quartier du Busca.

Si au 5 octobre, vous ne l'avez pas reçu ou trouvé chez votre commerçant , envoyez-nous un mail à contact@lebusca.fr en indiquant votre adresse et téléphone.

Si vous souhaitez mettre une annonce pour votre activité et/ou soutenir la publication de ce nouveau journal de quartier, écrivez-nous à journal@lebusca.fr

Edito

Cette année 2020 nous marquera à tout jamais. Ce coronavirus impacte fortement notre vie économique et sociale. Le repas de quartier prévu le vendredi 11 septembre place du Busca, a été annulé. Il fallait clôturer la place avec une seule entrée pour contrôler les participants, noter leur contact pour les informer si des cas positifs au covid-19 étaient identifiés, laisser une chaise entre les convives d'une table, sauf groupe ou famille. Et pas de soirée dansante. Ces règles, nécessaires pour limiter la propagation du virus,  ne permettaient pas les échanges de proximité entre habitants du quartier assis autour d'une table. Ce moment de convivialité attendu perdait beaucoup de son intérêt.
Mais cela ne nous démoralise pas, nous réfléchissons à des animations place du Busca  et place Russel en 2021.
Nous avons quelques idées, mais vous avez peut-être des propositions ?    Contactez-nous !
Il faut également des moyens matériels. Votre cotisation permet de s’équiper. Si ce n'est déjà fait, adhérez ! Nous avons besoin de votre soutien et aussi de votre aide pour aider à la mise en place le moment venu.
Les élections municipales de fin juin ont amené au Conseil municipal de nouveaux élus. Notre quartier 5.3 a un nouveau maire de quartier,  Jonnhy Dunal que nous vous présentons dans ce numéro. Nous l'avons déjà  rencontré plusieurs fois depuis sa désignation.

Le castelet de la prison St Michel va enfin ouvrir ses portes bientôt. Nous vous dévoilons ce futur lieu mémoriel ouvert gratuitement les week-ends.
Qui n'a pas été piqué par un moustique tigre ? Les brigades du Tigre proposent de mettre en commun nos expériences pour réduire leur nuisance.
Dans "l'histoire du quartier", notre président d'honneur, Louis Ambid, nous fait découvrir son ancien laboratoire de physiologie de la rue Magendie.
Bonne lecture !
Prenez soin de vous et des autres, respectez la distanciation physique et portez un masque.
CM  
contact@lebusca.fr

Haut

Plateau ralentisseur Avenue Frizac

Certains conducteurs contraints de ralentir à 20km/h place du Busca, se lâchent une fois arrivés avenue Frizac, belle avenue large et droite, et dépassent allégrement les 30km/h indiqués sur le panneau à l'entrée de l'avenue. Il n'est d'ailleurs pas très visible, nous avons demandé d'en installer un second sur le côté gauche pour être plus visible en venant de la place du Busca.

Nous avions soulevé cette situation il y a plusieurs mois. Les services de la métropole proposent la mise en place d'un grand plateau ralentisseur avec deux passages piétons avenue Frizac à l'intersection avec la rue sainte Philomène. Les travaux doivent commencer aux vacances de la Toussaint

Projet de plateau ralentisseur Avenue Frizac

. Haut

Cité Internationale des chercheurs: c'est parti pour 3 ans de travaux

Comme prévus, les travaux de construction de la Cité Internationale des Chercheurs ont commencé fin Août 2020. Ils vont durer  environ 3 ans compte tenu des 4 à 6 mois de retard  dus à l'impact des mesures Covid19.
En septembre, c'était la ronde des camions pour évacuer les déblais des 2 étages de parking prévus, puis vient le forage des pieux de fondation.
Ce projet de Cité Internationale des Chercheurs est porté par l'Université Fédérale de Toulouse, propriétaire du terrain rue des 36 ponts, à la place de l'ancienne faculté des sciences, dont le bâtiment H  emblématique construit en 1915 : l’ancien laboratoire du professeur Paul Sabatier, prix Nobel de chimie en 1912.
Dans un prochain numéro, nous vous présenterons plus en détail ce projet de construction de 383 logements pour les chercheurs, un restaurant et une salle de réunion/spectacle de 200 places ouverts au quartier, une salle de co-working pour les chercheurs.

Haut

Pas de trottinettes en libre service à Toulouse

Bonne nouvelle pour les piétons toulousains. À Lyon ou à Paris, ces engins très instables sur leur petite béquille, se retrouvaient souvent en travers des trottoirs, perturbant le cheminement des piétons. 
Une nouvelle réglementation pour  l'usage de trottinettes: 

Depuis le 1er juillet 2020, les trottinettes électriques doivent être équipées de feux de position avant et arrière, d'un système réfléchissant, de freins et d'un avertisseur sonore. Un renforcement de la réglementation qui fait suite à une cohabitation de plus en plus délicate avec les voitures et les piétons, et à la multiplication des accidents, parfois graves, impliquant ces engins.

Haut

Silence, on tourne

Du 19 au 28 aout, beaucoup d'animation et de camions inhabituels entre la rue Duméril et les allées Jules Guesde. C’était le tournage de Mention particulière 2, "Bienvenue à l'âge adulte" avec Marie Dal Zotto, Bruno Salomone et Hélène de Fougerolles, réalisateur Cyril Gelblat.

Le premier volet  déjà tourné à Toulouse en 2017 avait rassemblé près 6 millions de téléspectateurs sur TF1 lors de sa diffusion en novembre 2017. Dans cette suite, Laura a obtenu son bac et rêve d’indépendance…elle veut vivre comme toutes les jeunes femmes. Mais tout est compliqué avec le monde du travail, des parents inquiets ou encore l’amour qui débarque dans sa vie.

A voir dans les prochains mois sur TF1.

Haut

Les pros du quartier : «Aux Briques Rouges», l'épicerie des produits occitans

 

Quand on passe devant ce nouveau magasin au 90 de la rue des 36 ponts, on s'interroge.

En vitrine, une décoration florale et voilà... Que peut-on bien vendre ici_?

Pour percer le mystère, essayez...poussez la porte.

Des produits de chez nous

Dans un décor épuré où le bois règne en maître, des produits aux noms évocateurs_: vinaigre de sapin, gelée d'acacias, farine d'épeautre.

Au centre, des bacs remplis de légumes et sur les étagères des sachets, des bocaux, des pots.

Le chocolat vient de Saint-Jean-de-l'Union, la farine de blé tendre de Montbrun-Lauragais, les chips de l'Aveyron, le jambonneau de Vacquiers... La provenance, toujours la même, l'Occitanie, jamais plus loin.

Nous sommes dans une «_épicerie de produits locaux_», des produits bio à 80%.

Une épicière bardée de diplômes

Elle s'appelle Maud.

Ses études dans le domaine de la Santé lui ont valu un premier Master 2 de Recherche Fondamentale à Toulouse et un second Master 2 de Recherche Clinique à Lyon. Immédiatement embauchée, elle devient ARC (Attachée de recherche clinique). Elle fait partie de ces chercheurs qui organisent les essais cliniques qui précèdent la mise sur le marché d'un médicament. 

Lyon, c'est bien mais Toulouse, c'est mieux, surtout quand on y retrouve son amoureux.

Elle travaillera à l'Institut Claudius Régaud mais aussi à l'hôpital Rangueil. Un travail passionnant mais où l'on ne rencontre pas souvent le patient. Et elle, Maud, ce qu'elle aime, ce qu'elle souhaite, c'est rencontrer du monde, une fan des contacts sociaux.

Le monde de la distribution

Hasard de la vie, hasard des rencontres, elle s'investira dans une «_Ruche_», un réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux mais Maud en veut plus. Elle veut créer sa propre affaire, sa propre épicerie. 

Elle abandonne la Santé et en août 2019, elle achètera ce local rue des 36 ponts. 

Et le 26 juin 2020, elle ouvre «_Aux Briques Rouges_»

Contact_: Maud Jérome, «_Aux Briques Rouges_», 

              90 rue des 36 ponts, Toulouse.

Tel_: 05 34 24 08 38

Haut

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article