Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire du quartier : Institut de physiologie

 

Nos lecteurs se souviennent du département de chimie de l'université Paul Sabatier,  bâtiments aujourd'hui rasés rue des 36 Ponts. Qui connaissait un autre institut situé à quelques centaines de mètres  derrière, l'école Notre-Dame ?

 

A la rentrée de la Faculté des Sciences en octobre 1958 au 84 Grand Rue Saint Michel, existait l’Impasse Saint Michel. Au milieu de cette impasse venait de s’achever la construction de l’Institut de Physiologie. Cet établissement était dirigé par le Doyen BLAIZOT, Professeur de Physiologie de la Nutrition. 

 

Pendant la période 1960-1967, l’impasse Saint Michel a été ouverte sur la rue Notre Dame et les chercheurs de l’Institut ont suggéré au Maire de Toulouse de donner le nom d’un nutritionniste « le Professeur François Magendie » (1783-1855) à la nouvelle rue.

 

Histoire du quartier : Institut de physiologie

Durant la période 1960-1992, l’Institut a accueilli sur ses quatre niveaux des enseignants-chercheurs dont l’activité était soutenue par le CNRS,  l’INSERM et la Faculté des Sciences qui deviendra après 1968 l’Université Paul Sabatier. 

Les recherches portaient  sur les régulations des métabolismes comme l’action hypocholestérolémiant de la pomme qui réduit le taux des lipides (corps gras) dans le sang   ou le mécanisme de la caecotrophie  chez le lapin qui mange ses excréments matinaux. Une autre recherche comme l'implication des rythmes biologiques dans l’induction des obésités saisonnières a permis de mieux appréhender ce problème mais a servi aussi aux tour opérateurs d'inciter les canadiens à passer l'hiver au Antilles pour éviter l'obésité !

Ont contribué les équipes des Professeurs_: Agid, Raynaud, Derache, Asselineau, Zalta, Baudras, Lafontan, Ambid.

Les animaleries de l’Institut ont été utilisées pour l’expérimentation animale(*) (souris, rats, rongeurs hibernants, chiens, moutons). Par ailleurs, le service de pharmacologie du Professeur Montastruc aux allées Jules Guesde, a aussi participé au développement de l’Institut. Cet établissement (photo) a été vendu en 1992 et détruit pour permettre la construction de 65 logements au 5, de la rue François Magendie (photo). Les derniers Enseignants Chercheurs de la jeune équipe ( Pr. L. Ambid, Pr. L. Casteilla) ont été accueillis au CHU Rangueil. Le Laboratoire deviendra par la suite une équipe CNRS dirigée par le Directeur Luc Pénicaud.

 

L’Institut et le quartier St Michel

 

Cet institut travaillait avec beaucoup de commerces du quartier comme :

 • La pharmacie Sorbette_: achat de divers produits pharmacologiques pour l’expérimentation animale.

 • Le magasin de fruits et légumes de Violette_: fournitures de nourriture fraiche pour les élevages.

 • Le volailler Phordoy_: livreur de lapins pour les travaux pratiques.

 • Le coutelier Couranjeau : affûtage des couteaux pour ultra microtomes et aiguisage du matériel à dissection.

LA   

 

(*) Depuis 1990, l'usage de modèles animaux a cessé et remplacé par une approche de modèles cellulaires et moléculaires..

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article