Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le numéro 5 du journal "Le Busca, notre quartier" est paru

Le journal "Le Busca, notre quartier" numéro 5 est paru. Vous pouvez lire une version numérique ici.

Retrouvez le chez les commerçants du quartier du Busca ou en cliquant sur l'image.

Si votre commerçant n'en a plus, contactez-nous. pour demander un exemplaire en nous communiquant votre adresse et un téléphone surtout s'il faut un code pour accéder à votre boite aux lettres.

Si vous souhaitez mettre une annonce pour votre activité et/ou soutenir la publication de ce nouveau journal de quartier, écrivez-nous à journal@lebusca.fr

 

 

Vous retrouverez les principaux articles sur notre site :

Bonne lecture

Edito

 

Merci aux nombreux habitants du quartier d’avoir participé à la fête de la place du Busca et au repas de quartier malgré la finale du Top 14 ! Cette animation nous a demandé beaucoup d’investissement financier et humain. Nous ne pourrons la renouveler qu’avec votre soutien en adhérant à notre association qui ne vit que des cotisations des adhérents et des annonceurs du journal. Et notre Conseil d’Administration a besoin de se renforcer pour partager ces nouvelles activités et apporter des idées nouvelles.

La publication de ce journal participe également à la vie du quartier et alentours. Pour compléter les sujets que nous voulions vous informer, nous recevons des propositions d’articles variés que vous découvrirez au fil des pages.

Le dossier de l’auditorium de la Prison St Michel est toujours en discussion avec la préfecture. Les discussions ont permis à la ville d’obtenir l’ouverture de la cour de la prison pendant les week-ends de septembre et d’octobre. Nous avons rencontré Guillaume Drijard, le président du Comité de Quartier St Michel qui a élaboré en peu de temps un programme d’animation.

La Roulotte, l’orchestre qui animait les repas de quartier nous présente son association qui recherche des musiciens.

Nature Occitanie nous informe sur les hirondelles et martinets de nos quartiers et le danger de voir ces oiseaux familiers disparaitre.

Les commerçants de l’avenue Crampel nous invitent à déguster huitres et vins blancs les 10 novembre et 15 décembre place Russell.

Des chercheurs du quartier nous invitent à visiter leur laboratoire le 12 octobre, la » Boule » près du canal du Midi à Rangueil.

Notre association vous propose de découvrir votre quartier lors de visites historiques et architecturales à partir du mois de novembre.

A très bientôt,

Haut

Mme Françoise AMPOULANGE, notre nouvelle maire du Quartier 5.3

Elle-même n'y croyait plus.

En 2014, elle rate l'élection d'un pouce.

La liste Moudenc remporte la victoire et place 53 élus au Conseil municipal. Françoise Ampoulange est 54ème, elle reste sur le banc des remplaçants. Ce 30 mars 2014 est un jour de fête pour les vainqueurs, « et moi, ce jour-là, avouera t'elle, je pleure et je ris, je ris et je pleure ».

En juin 2017, une lueur d'espoir : les élections législatives envoient quelques conseillers municipaux toulousains à l'Assemblée Nationale mais aucun nouveau député ne cédera sa place à la mairie. Françoise continue de ronger son frein.

« Je voulais intégrer le Conseil mais je ne voulais surtout pas remplacer un collègue décédé, cela m'aurait été insupportable ».

Une démission fort à propos

Elle devra attendre cinq longues années pour intégrer l'équipe et investir à son tour le Capitole.

Le 28 juin 2019, Sophia Belkacem-Gonzalez de Canales démissionne. Le maire attribue ses délégations à la suivante sur la liste : Françoise Ampoulange devient maire du quartier 5/3. Elle sera également chargée des « Cultures urbaines » et notamment du Street-Art. Elle doit ainsi endosser en cours de route la nouvelle édition du Festival « Rose Béton ».

Une commerçante politisée

La nouvelle élue n'entame pas ses premiers pas en politique. Propriétaire d'un salon de toilettage, puis assistante de direction dans une association culturelle, elle militera au sein du Parti Radical Valoisien, parti centriste de droite qui se fondra avec le Parti Radical de Gauche pour créer le Mouvement Radical Social Libéral. Aujourd'hui, elle assure la fonction de Secrétaire Départementale du MRSL 31.

Son credo : « Je peux travailler avec tout le monde sauf avec les extrêmes ».

Plus de temps à perdre

En mars 2020, les cartes vont être rebattues lors des prochaines municipales. La nouvelle élue est face à un gros challenge. Il ne lui reste que peu de temps « pour être connue, reconnue et appréciée ».

A l'heure des bouchées doubles, elle tient deux permanences par semaine dans le vaste quartier qui lui est affecté ( Saint-Michel, Le Busca, Empalot, Saint-Agne ).

Sa première promesse : « Je saurai toujours me rendre disponible ».

Haut

L'Escampette : une prison grande ouverte

 

Le lieu était fantasmatique, lieu de désespoir, lieu de souffrance, tous les toulousains, un jour ou l'autre, se sont posé la question : « Mais que se cache t'il derrière les hauts murs de la prison Saint-Michel ? ».

Le site sinistre est vide de ses détenus mais la curiosité demeurait jusqu'à un jour de septembre 2019, où le grand portail métallique latéral, près de la rue Saint-Denis, s'est ouvert. Et le public, nombreux et curieux, s'est précipité.

Et là, concerts, conférences, lectures, diverses animations lui ont été proposés par le Comité de Quartier Saint-Michel soutenu par la mairie de Toulouse.Voir le programme complet ici

 

Un lieu éphémère

Le site appartient toujours à l'Etat en attendant la vente à Toulouse Métropole mais le lieu devait être ouvert pour permettre les travaux du Castelet. Alors, la Préfecture a « prêté », pour un temps, un espace et, dans cette opportunité offerte, le comité de quartier s'est engouffré.

« C'était pour nous une occasion de mettre un pied derrière le mur et d'en faire profiter les habitants » confiera Guillaume Drijard, le Président du Comité de Quartier. Et du 7 septembre au 13 octobre 2019, les manifestations socio-culturelles se sont multipliées.

 

Ce n'est qu'un début

Un vaste projet d'aménagement est en cours avec des logements, un auditorium mais l'échéance est lointaine et il fallait prouver qu'on pouvait aussi en faire un lieu de vie. « L'Escampette », cette saison culturelle éphémère constitue une preuve du possible, une première phase.

Le Comité, aujourd'hui, envisage une autre phase éphémère, en 2020, qui durerait plus longtemps, plusieurs mois, pourquoi pas ?

La prison Saint-Michel perdra ses murs d'enceinte et le lieu s'ouvrira à une nouvelle vie. Grâce au Comité de Quartier, l'utopie entre dans le réel.

Haut

La Roulotte :  Une musique qui se danse en couple, en chaine, en ronde… ou qui s’écoute tout simplement

Née de la rencontre de musiciens et de danseurs aux détours de bals, La Roulotte prend plaisir à faire danser au son de valses, mazurkas, scottishs, polkas, cercles circassiens…. Dans le quartier, vous avez pu l'écouter à l’occasion de l’inauguration du marché Saint-Michel et plus récemment pour les festivités célébrant la place du Busca rénovée (inauguration, fête du quartier).
La Roulotte organise aussi des bals ouverts à tous, les cinquièmes lundis du mois (quand le mois compte cinq lundis) à la salle Saint-Michel. Par ailleurs elle est invitée à se produire pour de nombreuses prestations, souvent des bals, à Toulouse et sa région ou au-delà.
Orchestre pour certains, fanfare pour d’autres, et parfois même big band, La Roulotte peut être définie de diverses façons. Son répertoire est essentiellement constitué de compositions des membres du groupe. Il s'agit de musique « néo-trad », qui signifie qu'elle respecte les rythmes des musiques traditionnelles pour s’adapter aux pas des danses, tout en apportant création originale et nouveauté.
La Roulotte regroupe une trentaine de musiciens : accordéon, violon, clarinette, flûte, guitare, charango, banjo, violoncelle, euphonium, clarinette basse, cajon, percussions… les intégrations de nouveaux musiciens se font de septembre à décembre. Cette année les violons, les clarinettes et les percussions ont besoin de renfort.
N'hésitez pas à contacter La Roulotte, que vous soyez parmi les musiciens recherchés ou que vous vouliez organiser un bal !
contact-laroulotte@googlegroups.com

Haut

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article