Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prison Saint-Michel : le flou artistique

La dépêche du Midi publie le 11 janvier 2006 un article sur le flou qui entoure l'avenir du site de l'ex-prison St Michel

Air du temps : Culture. La journée nationale des prisons a lieu samedi. Qu'en est-il du projet de création d'un Centre d'Art à la maison d'arrêt Saint-Michel… dont le rachat n'interviendra qu'en 2007.

La Maison d'arrêt Saint-Michel métamorphosée en un centre d'art européen, voué « à l'Artiste et à l'Ingénieur »…Voilà plus de deux ans que l'idée a fait son chemin dans l'esprit des Toulousains. Mais pour l'heure, c'est toujours le flou artistique. Et si ce n'est pas vraiment un retour à la case prison, il va falloir attendre le prochain mandat municipal pour que ce projet se mette vraiment en forme.

Aujourd'hui les riverains désespèrent. Dernièrement, le Comité de quartier a adressé une lettre ouverte au maire de Toulouse. Restée lettre morte. « On est inquiet car l'on se rend compte que le Plan local d'urbanisme n'a pas prévu de zone réservée sur le secteur de la prison, explique Emmanuel Moreau, le président. « On souhaite connaître le stade d'avancement du projet sur le site, et en particulier sur la partie promise aux équipements publics », ajoute ce dernier. Certains voient même dans cet effet d'annonce d'un centre d'art en 2003, rayonnant à l'échelle européenne, un marchepied pour l'ancien maire de l'époque, et ministre, Philippe Douste Blazy…

Rachat de la prison

« Si on avait pu acheter la prison avant, on l'aurait fait, répond Marie Déqué, adjoint au maire chargée de la culture. Ce n'est pas le manque de clarté. Ce concept artistique vivra dans des lieux publics localisés, avant que le Centre d'art n'ouvre ses portes dans la prison », poursuit l'élue, qui espère une ouverture pour fin 2008. Car la mairie n'est toujours pas propriétaire des murs. Le site abrite encore un bâtiment dévolu aux détenus en semi-liberté. « Dernièrement, le ministre de la justice m'a confirmé qu'il envisageait la transaction de domanialité courant du 1er semestre 2007 », indique Jean Diebold, député.

La mairie est tributaire de la construction du nouveau bâtiment pour les semi-libertés qui sera construit à Seysses, pour « libérer » la prison Saint-Michel.

Dans cette prospective, il faudra réhabiliter la Maison d'arrêt pour y recevoir ce Centre d'art. « La structure originale sera conservée, un grand jardin public y trouvera sa place, la façade et le lieu de mémoire seront préservés », ajoute Jean-Diebold.

Le Centre dans sa globalité ne devrait pas voir le jour avant le prochain mandat municipal (2008-2013), selon le député. Exception faite de la construction d'une crèche, dans des locaux rachetés par la mairie rue Saint-Denis, qui serait le projet le plus avancé, à ce jour.


Dans les prochains mois…

Dans le calendrier des prochains mois : Concernant la faisabilité du projet, la mairie avait fait appel il y a deux ans à un chargé de mission, Richard Edwards, spécialiste de ce type de réaménagement, dont la deuxième mission s'arrêtera fin février 2006. La mairie se mettra ensuite en quête d'un chef de projet qui sera nommé cette année. Elle fera ensuite appel à un programmiste et va lancer un appel à candidature lors d'un concours international d'architectes.

Valérie Sitnikow

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article