Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Frizac (avenue François-Marie Jacques)

Frizac (avenue) --C'est une partie de l'ancien chemin de Saint-Jean, itinéraire allant de l'oratoire de Montoulieu vers le pont sur le Sauzat (sur la place du Busca actuelle). Au sud, vers la rue Sainte-Philomène était un lac ou étang, dit lac de Saint-Jean.

Aménagée en avenue au XIXeme siècle, cette voie reçut le nom de Frizac.  Des noyers d'Amérique qui, à la saison, lâchent leurs fruits qui parfois se décortiquent sur là tête d'un passant, donnent un caractère original à cette avenue.

François-Marie Jacques FRIZAC est né à Toulouse, le 16 février 1772, fils de Jean Jacques, professeur en chirurgie et de Marie Magdeleine-Catherine TAILLARD. Un docteur en médecine (Jacques FRIZAC) et la veuve d'un professeur en chirurgie (Jean-Marie BRUCAL, veuve TAlLLARD) furent ses parrain et marraine. Officier de santé en 1793 à l'armée des Pyrénées-Orientales, sous les ordres de LARREY, il dirigea par la suite ses recherches vers la géologie, réunit une riche collection qu'il offrit à la ville de Toulouse, préférant la pauvreté aux offres d’achat qui lui en avaient été faites. Il fut ainsi à l'origine du Muséum d'histoire naturelle. Ancien conseiller  de Préfecture, il se contenta d'un petit traitement de bibliothécaire de la Ville. Il est mort le 8 décembre 1864, veuf de Guillemette-Augustine CAMPMAS.

Le nom d’Henri Montaut fut proposé en 1914 pour l'avenue Frizac.

Retour à la liste des rues

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article