Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Demouilles (rue Louis-Marc)

Demouilles (rue Louis-Marc) - Voie tracée vers 1900, dans les propriétés DEMOUILLES. ·

En 1969, on fit figurer le prénom « Louis-Marc » devant le patronyme. Louis-Marc DEMOUILLES est né à Satigny, au canton de Genève (Suisse) le 15 octobre 1816, fils de Jean-Antoine et de Anne COURTAY. Il épousa le 2 mai 1846 à Toulouse , Caroline-Blaise-Aimée TONTZ, fille d'une famille suisse des Grisons. Il est mort le 20 février 1878.

Ayant acquis de vastes terrains dans les quartiers du Pont des Demoiselles, de Rangueil et à Saint Orens, il créa un établissement d'horticulture de très grande importance, totalisant près de 45 ha, en une cinquantaine de parcelles, à quoi s'ajoutaient 5,5 ha de terrains affermés par lui. Sur ces terrains prospéraient les plantes ( fleuriales ), mais surtout les arbres fruitiers, d'ornement, d'agrément, d'alignement ou même forestiers. C'était le plus riche établissement du Midi, ce qui permettait à DEMOUILLES d'être entrepreneur des arbres d’alignement sur les routes « et chemin de fer» ( ! ).

A l'Exposition de 1865, il put aligner 189 espèces différentes de conifères. Il créa même un rayon de plantes aquatiques, prévoyant la mode des aquariums. Quant aux fruits, il put en exposer 352 variétés provenant de son « école fruitière »  où l'on admirait un pêcher en espalier si bien mené qu'il couvrait près de 80 m². Cinq employés principaux avaient sous leur direction de 50 à 100 ouvriers.

C'est DEMOUILLES qui réalisa l'exploit extraordinaire, du 5 mars au 2 mai 1866, de transporter un cèdre du Liban de 30 ans, depuis un terrain derrière le pont de l’École Vétérinaire jusqu'au Palais du Maréchal, soit 2 500 m, l'arbre et sa motte pesant 35 t !

Retour à la liste des rues

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article